On route vers Pokhara

Samedi 16 novembre

Katmandou à Pokhara, Népal

Nous nous levons à 5h30 pour être à la réception de l’hôtel à 6h15. La voiture de l’hôtel nous amène à l’arrêt de bus pour 6h30, le bus partant à 7h.
Katmandou se réveille, des gens mettent leurs poubelles à la rue, d’autres fouillent dedant. Il y a déjà de l’activité mais ils sont moins matinaux que les Vietnamiens.

Katmandou est une ville bruyante, un peu sale mais vraiment pas autant que le quartier de notre hôtel à Delhi. Il y a de très gros amas de fils électriques partout. Je me demande comment ils font pour s’y retrouver. Pas étonnant qu’ils aient des pannes de courant régulières. L’arrêt de bus est sur la rue et plein de bus de compagnies différentes y sont alignés. 

On trouve notre bus, on met le fauteuil et le sac dans la soute sans souci et on partbà l’heure convenue.

Dès que l’on sort de Katmandou, les maisons sont de type chinois. C’est-à-dire qu’elles sont recouvertes de tuiles aux motifs géométriques. La grande majorité comporte trois étages avec de grandes galeries à chaque d’eux. Ce n’est pas… beau mais au moins c’est plus original que lorsqu’elles sont recouvertes de crépis comme à Katmandou.

Sur la route, asphaltée et en bon état nommée la Ptrivhi Highway même si elle n’a que deux voies et qu’on y roule en moyenne à 35km/ heure, nous voyons quelques maisons ici et là. Certaines sont de simples cabanes avec des toits en tôle ondulée retenues par des pierres ou des pneus. Il y a un bon niveau de pauvreté. Des femmes sont au puit, se lavent ou font la lessive. Au début, nous sommes dans les collines. Puis, au bout de trois ou quatre heures de route, en arrière de d’autres montagnes boisées, nous apercevons des sommets enneigés. Wow, ces montagnes sont super hautes !

Nous arrivons enfin à Pokhara après 7 heure de route à l’arrêt de bus, qui est un terrain vague: classique !

Le trajet effectué avec le bus touristique Swiss Travels s’est déroulé comme un charme. Il est parti à l’heure, le chauffeur a conduit prudemment et il s’est arrêté comme prévu deux fois une demi-heure pour le déjeuner et le diner. Notre hôtel nous avait cependant préparé un déjeuner à manger sur la route : pain, beurre, confiture, jus. Parfait. L’arrêt du midi se fait dans un resto qui sert un menu à prix fixe (environ 3-4 $) de type buffet qui nous parait bien propre comparé aux gargottes vientnamiennes où nous ne mangions jamais. On s’était donc arrêté dans une épicerie la veille dans Thamel pour faire des provisions (sorte de fromage qui rit, craquelins, biscuits et nougat) qui sans être inutiles ont été moins essentielles que dans notre précédent voyage en Asie du sud-est.

Après s’être enregistrés à l’hôtel, situé sur une rue perpenticulaire à celle qui longe le lac, nous décidons d’aller nous balader histoire de voir un peu à quoi ressemble la ville ainsi que le coucher du soleil sur le lac. La ville n’a pas grand intérêt. Bondée de boutiques d’artisanat et de restos, comme dans Thamel à Katmandou. On s’arrête au bord du lac lire un peu et prévoir nos deux journées à Pokhara. Un Népalais se met à discuter avec nous. Il est plutôt sympathique. C’est un ancien guide de montagne qui a même déjà fait une randonnée facile avec une personne en fauteuil roulant. Maintant, il est guide hors montagne. Il nous propose d’aller voir le coucher du soleil à Sarangkot demain matin. Il nous promet qu’on verra les montagnes! Je ne vois pas comment il eput contrôler la météo et nous promettre ça! De plus, il demande 20$US pour le chauffeur et 15$US-20$US pour lui. Ça fait cher le lever du soleil ! Pour ne pas qu’il perde la face, on prend ses coordonnées en lui disant qu’on va y réfléchir.

On rentre à l’hôtel et comme je suis fatiguée de ma journée, je me couche à 21h. Et je dors à poings fermés. J’en avais besoin. 

Une réflexion sur “On route vers Pokhara

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s