Le luxe. Oui, oui !

Vietnam, Baie d’Halong
Décembre 2015

SUPERBE ! Notre excursion à la baie d’Halong nous a permis de voir des paysages de toute beauté et le temps pour les apprécier.

On est venu nous chercher à notre hôtel hier matin et on a pris un bus pour se rendre à cette fameuse baie d’Halong. Environ trois heures plus tard, on montait à bord du bateau sur lequel on allait passer la nuit. Tout en bois, il était magnifique. On avait une jolie chambre, aussi toute en bois, munie de grandes fenêtres avec salle de bain privée. Je ne vous dis pas le plaisir que j’ai eu à m’allonger et regarder le paysage défiler devant nous…

On a eu droit à un verre de bienvenue et à notre premier repas sur le bateau. La nourriture était abondante, variée et savoureuse.  Les autres repas qu’on nous a servis étaient aussi délicieux que le premier. On a vraiment très très bien mangé. En plus, ce matin, on a même eu droit à un petit cours de cuisine. Les plus matinaux ont aussi pu profiter d’une séance de Thai Chi. Il y avait aussi la visite d’une grotte que je n’ai pas pu faire ca il y avait une centaine de marches… À la place, je me suis payé un massage de tête et de cou. Le bien que ça fait !

Le paysage, lui, est tout simplement magnifique. Les îles, qui sont près de 2000, sont des gros rochers qui semblent posés sur l’eau. Seb a pu se promener en kayak dans la baie, au milieu de toutes ces îles. Il a fait un temps splendide alors nous avons été très chanceux car il parait que le ciel est souvent gris à cet endroit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors si on cumule les activités, l’organisation hors pair, les menus gastronomiques, le beau soleil, la beauté du paysage et du bateau, ça fait une sacrée belle expérience. J’ai vraiment eu l’impression de vivre dans le luxe le temps de cette croisière. Bon, ça nous a coûté les yeux de la tête (149$ US par personne) mais pour une rare fois, ça valait le coût !

Bien sûr, je ne vois pas comment une personne ne fauteuil roulant peut faire cette croisière. Le seul moyen est si elle est portée d’un endroit à l’autre car il y a toujours des seuils assez grands à chaque porte, même celle de la salle de bain. C’est bien dommage… Il y a tant à faire pour rendre les différentes activités touristiques accessibles à tous !

En fin d’après-midi nous sommes revenus à Hanoi d’où je vous écris. Sur le chemin, le bus s’est arrêté dans une entreprise qui emploie des personnes handicapées qui font de l’artisanat. J’ai jasé avec l’un des vendeurs, lui même atteint de la polio comme beaucoup de gens au Vietnam. Super gentil, on a même échangé nos adresses courriel ! Il me disait qu’il est très difficile pour les personnes handicapées de trouver un emploi au Vietnam et c’est la raison d’être de cet organisme.

Demain, on compte encore se balader dans la ville et après-demain, on s’en va dans les montagnes passer trois jours/2 nuits dans une famille Vietnamienne qui tient une ferme. On sera accompagnés d’un guide qui fera l’interprète pour nous. C’est une amie Vietnamienne de Pierre-Jacques (l’ex d’une amie de mon père) qui habite Hanoi qui nous a organisé tout ça avec une grande gentillesse. C’est vraiment génial et j’ai super hâte.

Publicités