Triste à mourir

Bosnie-Herzégovine
Dimanche, 29 mai 2016

Tristesse
Nous sommes sur une route non finie ou en réfection. Ou à l’abandon. C’est difficile à dire. Son état est catastrophique. Nous venons de croiser un homme qui se recueillait devant la pierre tombale de sa fille décédée sur cette même route. Il caressait avec tendresse son visage gravé sur la pierre. Profondément triste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un vieux tramway de Sarajevo ! Ils en ont de plus récents, rassurez-vous !

Nous venons juste de traverser la frontière pour rentrer au Montenegro. Changement complet. La route est devenue d’un coup sec, en parfait état !


Bosnie-Herzégovine
Mercredi, 1er juin 2016

Cicatrices
Nous sommes de retour en Bosnie depuis hier, Ce pays, dans son ensemble, me pèse sur le coeur. Il est triste. Les gens semblent porter tout le poids du monde sur leurs épaules. Ils sont calmes et sérieux. Dans le sud du pays particulièrement, il y a plein de maisons et d’immeubles qui ont été la cible des tireurs lors de la guerre. Parfois, les trous laissés par les balles ont été comblés; on a refait le crépis. Mais souvent aucun travaux n’ont été faits pour faire disparaître les traces laissées par cette guerre – encore une fois – stupide. Il n’est donc pas étonnant que les gens portent en eux nombres de cicatrices que les maisons leurs rappellent sans cesse. Alors, à quel point peut-on rebâtir sa vie si on n’a toujours pas rebâti son pays ?

Publicités

Une réflexion sur “Triste à mourir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s