Aube, regarde le p’tit puppy !

Croatie
Mercredi, 1er juin 2016

Aube, regarde le p’tit puppy ! C’est ce que mon père me disait quand j’étais enfant et que le petit chien, qui habitait une maison après le petit pont de bois, courait après l’auto. C’était en se rendant au camping. Le camping est le terrain de jeu de mon père. Son terrain, en plein bois, où il a construit sa cabane, sa cuisine en plein air, son aire de feu de camp, etc. Le lieu qui le rend heureux.

Ce moment où le petit chien courait après nous est un souvenir très vif de mon enfance. Et depuis, même si je n’aime pas les chiens en général, j’adore les petits chiots.

Donc, hier, en cherchant un coin tranquille pour passer la nuit, nous avons emprunté un petit chemin. Finalement, il ne menait nulle part et débouchait sur la route où nous étions auparavant ! On avançait et qu’a-t-on vu sur le chemin ? Deux petits chiots super mignons. L’un était blanc et beige et l’autre blanc et noir. Aussitôt la portière ouverte, ils se sont précipités à mes pieds pour avoir des câlins. Que donne-t-on à manger à des chiots ? Du lait ? Non, ça c’est pour les minous. Du pain ? Allez, on essaie le pain. Ça ne marche pas. Des biscuits ? Ah oui, j’ai des gaufrettes. Peut-être vont-ils aimer ? Oui. Ils ADORENT.

Ces deux adorables petits chiens étaient accompagnés d’un autre pitou, tout noir ou presque celui-là, plutôt farouche puisqu’il n’est jamais venu vers nous. Nous lui avons lancé des gaufrettes qu’il a mangées bien caché au milieu des buissons.

Nous sommes ensuite partis à la recherche d’un endroit pour dormir. Snif snif.

Le lendemain matin Seb me fait une grande joie en me disant : on retourne voir les petits chiens ? Youppi ! Mais ce serait bien de leur apporter des croquettes pour chiens. Alors on s’arrête dans un supermarché. Seb m’attend dans la camionnette pendant que je vais à la recherche des croquettes. Je cherche dans tout le magasin, je ne les trouve pas. Je n’ai pas le choix que de demander à une employée. Celle à qui je m’adresse ne parle pas anglais. Bon. C’est mal parti. Que puis-je faire pour qu’elle comprenne ce que je cherche. Alors me voici à japper dans le magasin ! Oui oui ! Ben quoi, elle a compris. C’était plutôt rigolo.

Le sac de croquettes en main, on retourne dans le chemin où on avait vu les petits chiens. Zut, ils ne sont pas là. Alors on les appelle, encore et encore. Et finalement on entend japper au loin. Et voilà les chiots qui arrivent du bois et sautent sans se poser de questions dans le ruisseau pour le traverser et venir vers nous, heureux et excités. Je leur verse les croquettes. Ils les dévorent. C’est trop mignon de les voir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais l’autre petit chien farouche n’est pas venu. Il est resté de l’autre côté du ruisseau. Seb l’a donc enjambé et lui a laissé le sac de croquettes. Peu de temps après, on l’a vu se régaler.

Voilà une petite joie qui a engendré chez moi un grand bonheur !

Publicités

Une réflexion sur “Aube, regarde le p’tit puppy !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s