Bye bye Croatie ! Bonjour Bosnie !

Croatie, côte sud
Mercredi 25 mai 2016

Patatow patatow !
Nous avons dormi hier près de deux immenses complexes hôteliers et d’une villa abandonnée qui, selon celui qui a noté l’endroit dans Park4night, aurait appartenu au dictateur Tito. La villa a été criblée de balles. Nous l’avons visitée. Tout a été pillé. Par endroits, le plafond est tombé, des murs ont été cassés. Je me promenais de pièce en pièce en essayant de m’imaginer la vie qui a pu régner ici et ce qui a pu s’y dérouler…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Impacts de balles


Bosnie-Herzégovine
Mercredi 25 mai 2016

Pauvre Bosnie
Nous venons d’arriver en Bosnie. La pauvreté me frappe. Les maisons ne sont pas finies, souvent laissées en béton. Les balcons n’ont pas de garde-corps, les escaliers non plus. J’en ai même vu un qui faisait le pont entre la route et la maison en contre-bas qui n’en n’avait pas. Un pas de travers et hop vous faites une chute de plusieurs dizaines de pieds.

J’ai aussi l’impression d’être parachutée dans un autre espace-temps. Ici, la moitié de la population habite la campagne. Les camions semblent sortis des années 60. Les voitures sont dans un pauvre état. Pas étonnant, comme je disais plus haut, les gens sont pauvres. Le taux de chômage tourne autour des 30%. Ce n’est pas rien. Ou plutôt c’est dire que beaucoup de gens n’ont rien. Plus de 50% d’entre eux sont sous le seuil de la pauvreté. On sent bien que la guerre a laissé des traces.

Si vous prenez ma place, prenez aussi mon handicap
C’est la phrase qui était écrite sur quelques panneaux en Slovénie. Ici, en Bosnie, rien de tout ça. Si la guerre a fait du mal, elle n’a pas dû laisser beaucoup de personnes handicapées… ce qui me laisse fort perplexe… Je vous explique. Nous sommes dans le stationnement d’un centre d’achats. On observe depuis quelques minutes le comportement des gens face aux places de stationnement destinées aux personnes handicapées et elles n’en n’ont rien à foutre. Toutes les personnes qui se sont garées sur ces places n’étaient pas handicapées et n’avaient pas de vignette. La plupart se sont même stationnées sur les lignes hachurées qui permettent aux personnes handicapées de sortir de leurs voitures. Peut-être ne le saviez-vous pas et sans doute ne le savent-elles pas, mais une personne handicapée a beaucoup de misère à sortir de sa voiture sans que sa portière ne soit complètement ouverte. Il lui faut la place de mettre son fauteuil roulant à côté de son siège pour ensuite effectuer son transfert vers celui-ci. Ces lignes hachurées, sur lesquelles on ne doit pas garer sa voiture, ont cette utilité. Et vous voulez la meilleure ? Un policier (dans sa voiture civile) vient de prendre une de ces places juste devant nous ! Si je ne craignais pas d’avoir des problèmes, je serais sortie lui parler. Suis-je pissou ???

Saute-moutons & vache qui pisse
Dans la région de la Bosnie où nous sommes (entre Dubrovnik et Mostar), il y a des vaches sur la route et des moutons dans les champs. Bon j’exagère un brin. Il y a aussi des vaches dans les champs. Et des gens qui les surveillent !!! Le plus comique cependant, c’est que pour nous avertir de la présence de vaches sur la route, on met un panneau. Correct. Mais il est souvent mis bien après l’endroit où les vaches se tiennent !

Coutume
Au Québec, quand une personne meurt sur la route, on voit de temps en temps une petite croix qui a été plantée là où l’accident s’est produit. Ici, on met carrément une pierre tombale, avec le visage de la personne décédée gravée dessus ! Sur un chemin, on a compté en moyenne une pierre par kilomètre. Vu la façon dont ils conduisent, ce n’est pas très surprenant. On les voit souvent essayer de doubler en plein virage, là où c’est interdit parce qu’on ne voit pas si quelqu’un vient en sens inverse… Les Croates aussi d’ailleurs ! Seb me dit qu’ils conduisent comme les français il y a environ 30 ans !


Bosnie-Herzégovine, Balgaj 
Jeudi 26 mai 2016

Camping à l’accueil hors pair !
Nous sommes arrivés hier soir dans ce camping, le camping Balgaj près de Mostar. Nous avons été accueillis avec le sourire. En guise de bienvenue, cafés, fraises et cerises nous ont été apportés à notre emplacement. WOW ! Et tout ça pour 10 euros la nuit, tous services compris ! Si les campings de Bosnie sont tous comme ça, je reste. 😉 Sans farce, nous avons choisi de rester ici une nuit de plus pour profiter du beau temps et de la journée pour lire.

J’y vais, j’y vais pas ?
Hier matin, avant de quitter la Croatie, on se demandait si on devait faire un tour au Monténégro. Et nous avons discuté hier soir avec des Suisses allemands qui ont adoré ce pays. On se demande donc si on ne devrait pas changer nos plans… Peut-être visiterons-nous la région de Mostar et irons-nous ensuite là-bas ? Nous verrons bien. Dieu que c’est bien voyager. Je n’ai jamais aimé les dilemmes mais ceux-ci ne m’embêtent pas pour deux sous. 🙂 C’est-tu pas la belle vie ça ?

Publicités

Une réflexion sur “Bye bye Croatie ! Bonjour Bosnie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s