Premières impressions de l’Inde

Après un départ retardé d’une journée en raison de la grève des agents de bord de la compagnie aérienne Lufthansa, nous avons finalement pu quitter Montréal pour l’Inde. Et ce, sans aucun accroc ! Un miracle vu le temps que j’ai passé au téléphone pour avoir des places confirmée dans un vol ! Ça aurait pu être désastreux si nous avionseu un vol après notre départ pour le Népal prévu trois jours plus tard.

Nous sommes donc arrivés à New Delhi dans la nuit du 10 au 11 novembre. Un chauffeur, dépêché par l’hôtel où nous avions réservé nous attendait comme prévu. Je m’inquiétais du nuage de pollution extrême qui s’est abattu sur la ville il y a quelques jours. Nous constatons en effet une belle brume qui dégage une légère odeur de brûlé. Mais c’est respirable. La politique gouvernementale mise en place depuis peu visant à réduire le niveau de pollution y est certainement pour quelque chose. En effet, un jour sur deux, les plaques d’immatriculation se terminant par un chiffre pair ont interdiction de rouler.

Sur le chemin, de grandes avenues, et comme dans beaucoup de pays en voie de développement : une conduite automobile à faire peur. Nous arrivons arrivons peu à peu dans le quartier des routards où setrouve notre hôtel. Il y a des déchets en grande quantité partout. L’hôtel, sans être exceptionnel, ressort du lot par sa propreté. Faut dire qu’il est plutôt cher pour le pays (45$ par nuit). Mais il possède un ascenseur !!! Aucune marche pour y entrer ou accéder à notre chambre. La salle de bain est typique des pays asiatiques; la douche tombe directement sur le sol. Parfait.

Le lendemain, nous dormons. Nous sommes crevés. En début de soirée, l’agence de voyage de l’hôtel nous propose un chauffeur à la journée pour visiter New Delhi (1000 Rps). Comme nous partons déjà le lendemain pour le Népal, nous acceptons. Nous allons manger dans l’un des seuls restos du quartier situé juste de l’autre côté de la rue : Tadka. Nous mangeons des plats typiques de Paneer (fromage dans une sauce assaisonnée). Vraiment très bon. Je me gâte en commandant un mango lassi. Bon sang que c’est bon et doux. J’adore ça. Il y en avait souvent en Colombie mais celui-ci est fait de yogourt et non de lait. C’est encore meilleur ! Pour 2$, ça vaut le coup !

Nous partons donc le lendemain matin avec notre chauffeur qui fait guide à la fois. Il parle bien anglais et nous promène un peu partout. 

Nous passons par Conough place, une grande place étoilée, coeur de New Delhi. Impressionnant. 

Nous nous arrêtons ensuite voir un réservoir d’eau sous-terrain. Magnifique paroies de grès rouge. Escalier à pic, marches de pierre. Effet de perspective vertigineux ! 

Arrêt au Lotus Temple qui ressemble l’opéra de Sydney en Australie. C’est un lieu où les adeptes de toutes religions confondues peuvent venir prier en silence. Pas mal, non ? On devrait avoir ça partout !On ne peut y entrer qu’en montant un long escalier. Nous lisons dans le guide du routard que l’intérieur est sans intérêt alors je ne fais pas l’effort de me taper cet escalier. 

Arrêt suivant : le Qubr Minar. Un minaret massif superbement sculpté sis aux côtés d’un ensemble de ruines dont celles d’une mosquée dont il reste un portail magnifique. 

Nous partons manger, encore une fois du Paneer et des légumes en sauce. Mais bon, c’est bon alors pourquoi pas ! Tout près, nous nous arrêtons aux Lodi Gardens, un immense parc où on trouve des tombaux. Nous voyons des petits suisses,ou en tout cas ils y ressemblent. Des singes aussi. On en profite surtout pour planifier notre retour en Inde car nous avons décidé de passer par l’agence de voyage de notre hôtel pour l’achat des billets de trains. Les acheter à la gare semble relever du défi et nous n’avons pas le temps ni l’envie de se donner autant de trouble !

Finalement, nous allons voir le tombeau Humayun. Gros, très gros. Tout ça à la mémoire de quelqu’un. Ça me dépasse. Symétrique et simple, il est imposant mais j’ai préféré le Qubr Minar travaillé de façon admirable.

Au retour, le chauffeur nous montre la résidence des dirigeants du pays, le parlement, bâti par les Britanniques et qui est tout simplement gigantesque. Notre parlement ne fait pas le dixième de ces bâtiments ! Même la Maison blanche à Washinton ne nous semble pas du tout aussi grand. C’est vraiment impressionnant. Éclairés de rouge-rose à la nuit tombée, cela fait un bel effet.

3 réflexions sur “Premières impressions de l’Inde

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s