Le mauvais côté des Viets !

Vietnam, Da Lat

Bon sang ! La journée avait pourtant bien commencé. De bonne humeur, ont prenait le bus pour Da Lat, une ville dans les Hauts Plateaux qui parait bien agréable et sise dans un beau cadre. Au moment de rentrer dans le bus, on rencontre deux couples de baby-boomers québécois super sympathiques avec qui on fraternise. Chouette. C’est l’fun d’échanger dans sa langue !

On arrive à l’hôtel de Da Lat et le nouveau propriétaire nous apprend qu’il n’a aucune trace de notre réservation. Il ne connait pas le site de réservation par lequel nous sommes passés pour réserver trois nuits dans son hôtel. Il ne parle que trois-quatre mots d’anglais, alors on se comprend mal. Ils ont une chambre pour la première nuit mais pas pour les suivantes. Normalement, selon les ententes qu’ils ont avec les sites de réservation, ils se doivent de nous aider à trouver une chambre dans un autre hôtel. On leur demande donc, mais ils refusent. Carrément. On a vraiment l’impression qu’ils se foutent de nous. Je cherche donc sur l’Internet, pendant ce temps Seb part demander aux hôtels environnants s’ils ont des chambres de libres pour le lendemain. Hé non ! Tous les hôtels sont pleins. Je ne trouve pas plus sur l’Internet. C’est que non seulement c’est le jour de l’an mais en plus il y a un festival de fleurs dans la ville pile à ce moment-là. Pendant ce temps, le gars de l’hôtel ne fait que sourire comme un idiot. Ça me mets en rogne. Vraiment, les Viets, quand ils ne sont pas fins, ils ne font que sourire sans faire quoi que ce soit pour trouver une solution. Par exemple, je lui ai demandé : So you don’t want to help me at all ? Il m’a répondu No. Tout simplement. C’est vraiment enrageant !

Faut donc revoir notre itinéraire et on est forcé de prendre un billet de bus pour le lendemain afin de revenir à Nha Trang. On aura à peu près rien vu de Da Lat. Vraiment poche !

Publicités

2 réflexions sur “Le mauvais côté des Viets !

    • On aura vu les arrangements floraux que du bus, le lendemain malheureusement. C’est dommage bien qu’il nous a semblé que nos mosaïcultures soient mieux réussies. C’est l’ambiance et le cadre de la ville qui était chouette et dont on aurait bien voulu profiter davantage.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s